En Chine, près de mille chats aux funestes destins se sont échappés après un accident de la route. Ce n’est pas un mythe. Les chinois adorent bouffer du chat.

295928-530x350

La scène se déroule à Changsha en Chine. Alors qu’un camion transportait des centaines de cages pour l’abattoir,  il a été percuté de plein fouet par une voiture. Entassés parfois à 25 par cage, les chats devaient finir dans les assiettes de grands restaurants de la métropole de Guandong. Après l’accident, la plupart d’entre eux ont réussi à s’échapper.

Grâce à une mobilisation des riverains, beaucoup ont pu être sauver et même rachetés par les habitants du quartier. Les autres ont été confiés au Changsha Small Animal Protection Association.

295927-530x352

295921-530x364

Comment réussir son chaton ?

En Chine, on touche le chat à un peu près un euro le kilo. Leur consommation n’étant bien sûr pas réglementée, ils en mangent près de 4 millions par an. Il est d’ailleursl’ingrédient principal du « Shui Zhu Hua Mao ». Un plat très apprécié et simple a préparer:  on jette un chat vivant dans l’eau bouillante, lui enlèvent les poils, on le coupe en petits morceaux et on en fait une petite « souplette ».

La mise à mort chinoise, en douceur

En Chine, une enquête de 2004, menée avec la participation de One Voice, a révélé que plus des trois quarts des Chinois seraient partisans d’une loi de protection des animaux. Pourtant, rien y fait, le massacre continu.

– La strangulation : On attache une corde autour de leur cou, et on tire très lentement… pour l’étrangler afin que la mort ne surviennent pas trop tôt. En même temps, à l’aide d’un couteau, on découpe des morceaux de chair sur le chat encore vivant.

– L’ébouillantage: On prend des chatons, on les attachent près d’une marmite d’eau chaude, et on les jette l’un après l’autre. L’animal, hurle son agonie, l’eau étant maintenue à une température précise, pendant quelques secondes. Puis extrait de l’eau, il est écorché vivant. Enfin, sans peau et tandis qu’il respire encore, il est jeté dans un bac d’eau froide.

–  La cage ronde: On place l’animal dans une cage ronde faîte de fils barbelés. Puis, l’homme à l’aide d’un bâton, au bout duquel s’y trouve un nœud coulant (pour y attraper la tête de l’animal sans ménagement). Un fois sorti, il est violemment battu avec un bâton muni d’un pic à son extrémité. Le chat est ainsi frappé pendant dix minutes… Puis un coup lui sera donné sur la tête juste pour le rendre semi inconscient.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Roads Magazine / Responsable de la rubrique Culture (sur twitter : @BonhommeVincent) / Web Designer (plus d'info sur : vincentbonhomme.github.io/resume/)

2 Réponses

  1. Alex

    Putain c’est dégueulasse… Qu’ils aillent tous se faire enculé ces batards de Chinois

    Répondre
  2. Mathgon

    La technique de cage ronde n’est pas vraiment efficace. 10 minutes pour tuer un chat, heureusement qu’il y a plus d’un milliard de chinois sinon le temps de se service au resto serait bien long!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.