Le week end dernier au cinéma La Clef à Paris se tenait le quatrième salon de l’Edition DVD indépendante.

ba2015

Ces éditeurs font un travail extraordinaire pour faire vivre des films  qui n’ont pas forcément la médiatisation nécessaire pour exister. Ils étaient 18 ; ils ont pour nom Damned, Docks 66, Carlotta films, Malavida, Tamasa, Potemkine Films, Contre-Allée, Les Mutins de Pangée, Ed Distribution, Le Chat qui Fume, Zaradoc Films, Blaq Out, Doriane Films, Zeugma, Survivance, Aloest Distribution, Artus films. On trouve chez eux des fictions, des documentaires, des films du monde entiers connus ou totalement inconnus. De vraies pépites sont proposées.

Damned, c’est un catalogue qui propose uniquement des oeuvres de jeunes cinéastes très talentueux comme Karim Moussaoui et Les Jours d’avant, Bernard Bellefroid et Melody, et Casa Grande, du Brésilien Fellipe Barbosa sélectionné pour l’ Oscar du film étranger 2015 et pour lequel on avait dit beaucoup de bien sur Roads. Carlotta films aussi distributeur est souvent chroniqué sur le site ainsi que Tamasa.

Maladiva est spécialisé sur le cinéma européen des années 60-70 avec des films de Wajda, Zulawski, Menzel, Foreman, que des petits bijoux de films; il a distribué les chefs-d’œuvres de Bo Widerberg (Adalen 31, Madigan, Joe Hill) ; Re :Voir c’est le cinéma expérimental, on y trouve Mekas, Garrel ; Potemkine Films, c’est Tarkovsky, Sokourov mais aussi Rozier, Rohmer, des films inconnus de Clarke, des films de Nicolas Roeg ou The Harder They Come et Orfeo Negro !; Contre-Allée, c’est un cinéma d’auteurs assez singuliers et fait découvrir en France le mouvement du cinéma indépendant américain des années 2000 avec les films de Andrew Bujalski, Joe Swanberg ou des frères Duplass ; Les Mutins de Pangée, est une coopérative audiovisuelle et cinématographique de production, de distribution et d’édition indépendante. Ses membres sont réalisateurs. Leurs films tournent autour des questions liées à la liberté d’expression, à la critique des médias, ou des portraits de personnages rebelles du prêt-à-penser ; Ed Distribution, suit les films jusqu’au DVD et donc a un rapport très proche avec les réalisateurs. Il a fait connaître des gens comme Alex van Warmerdam, Bill Plympton, Andrew Kötting, Guy Maddin et les frères Quay ; Le Chat qui Fume, c’est une petite édition tenue par un passionné qui propose des films de barge comme des gialli italiens, Le Venin de la Peur, Forbidden Zone ou des inédits interdits de Brigitte Lahaye !

Zaradoc Films s’est spécialisé dans le documentaire comme La Vraie Casque d’or, Frida ou Les gens de la Factory de Warhol ; Blaq Out, propose un coffret des premiers documentaires du plus célèbre des documentaristes Fréderick Wiseman, ou le succès du cinéma allemand Le Labyrinthe du Silence mais aussi des films aussi déroutants que Der Samurai (qui avait été chroniqué sur Roads) ou L’Enfant au Miroir de Ridley. Docks 66 est plus spécialisé dans les documentaires et la télévision comme Pôle Emploi ne Quittez Pas ou Vietnam Paradiso. Doriane Films, a quelque 400 titres à son catalogue. Il distribue près de 40 éditeurs vidéo en Europe francophone (dont Lobster, la Réunion des Musées Nationaux, POM Films, ou encore Les Films du Whippet). De« L’Amour violé » de Yannick Bellon, ou « L’Enclos » d’Armand Gatti en passant par, « La Vie est à nous » de Jean Renoir, ou « Pinocchio » de Luigi Comencini il a lancé une collection de films anglais baptisée Typiquement British qui compte une vingtaine de titres dont La Solitude du coureur de fond ou un inédit de Joseph Losey, Temps sans pitié ; Zeugma c’est essentiellement des documentaires, Survivance, édite et distribue depuis 2011, ce sont des films rares, anciens ou récents, qu’ils soient des fictions (Au revoir l’été, Les Bruits de Recife) des documentaires (Black Harvest) ou des essais (les films de Harun Farocki ou de Gilles Groulx).

Aloest Distribution développe une ligne éditoriale autour du documentaire de création, proposant un regard sur des questions de société. Il distribute D’une seule Voix  de X. de Lauzanne, Se battre  de JP Duret et A. Santana et Sigo siendo un passionnant documentaire musical de J. Corcuera ; Artus films est l’éditeur le plus déjanté du salon et peut être des éditeurs de films ! Il propose des films d’horreur, de fantastique, de sciences fiction, du ciné gore, des péplums, des westerns italiens des années 60-70 ! Joe D’Amato, Jess Franco, tout le cinéma bis est présent. L’offre est délirante.

Avec tous ces éditeurs il sera facile d’offrir des DVD de qualité, originaux, pour les fêtes de fin d’année ou simplement se faire plaisir :

A propos de l'auteur

Réalisateur, journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.