Il y a cinquante ans, le général Charles de Gaulle et son homologue Allemand, Konrad Adenauer, signaient le traité de l’Élysée qui scellait la réconciliation franco-allemande. 

50. Jahrestag des Staatsbesuchs von Bundeskanzler Adenauer in Frankreich

Puis, le 22 janvier 1963, ils parafaient définitivement le traité au palais de l’Élysée. Le documentaire qui leur est consacré analyse comment le président du Conseil français et le chancelier allemand ont porté ce projet de réconciliation jusqu’à son terme malgré une histoire douloureuse entre les deux pays.

Le 14 septembre 1958 de Gaulle reçoit Adenauer à Colombey-les-Deux-Églises. C’est l’unique fois où le Général a convié un chef d’État étranger chez lui. «  Les deux hommes sont très différents, pourtant ils vont vivre comme un coup de foudre » explique Frédérique Neau-Dufour, le biographe de De Gaulle. « Il va se passer quelque chose et immédiatement, l’entente la plus cordiale s’installe. « 

Puis, le 22 janvier 1963, ils parafaient définitivement le traité au palais de l’Élysée. Le documentaire qui leur est consacré analyse comment le président du Conseil français et le chancelier allemand ont porté ce projet de réconciliation jusqu’à son terme malgré une histoire douloureuse entre les deux pays.

 Bref, l’art de la coopération franco-allemande, c’est aussi celui du compromis…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.