Sur fond de folie et de provocation, « Doom and Gloom » le dernier clip des Rolling Stones réalisé par Jonas Akerlund redonne un souffle de jeunesse au groupe de septuagénaires.

Apparemment, les Rolling Stones veulent se redonner une image un peu plus rock’n’roll. Après un concert un peu « mou du genou » à Paris, ils ont encensé plus de 20 000 personnes hier soir, à l’O2 Arena de Londres. Pendant plus de deux heures, Mick Jagger et sa bande ont électrisé les foules (à leur manière) devant un parterre de chanceux qui ont quand même déboursé entre 500 et 600 euros pour assister au show.

De nombreuses guest-stars ont fait une apparition pendant la soirée. Mary J Blige s’est jointe à Mike Jagger pour chanter en duo Gimme Shelter. Le guitariste de rock, Jeff Beck, a accompagné les Stones sur le morceau I’m Going Down. Les légendes du rock ont également accueilli le guitariste Mick Taylor avec qui ils ont interprété plusieurs chansons.

Pour continuer à faire parler d’eux, ils ont également dévoilé la semaine dernière, le clip assez trash de Doom and Gloom, un des deux inédits de leur best-of Grrr!. On y voit par ailleurs une guest-star de poids. L’actrice suédoise Noomi Rapace (Prometheus), méconnaissable, qui lors du tournage du clip a accepté d’endosser tous les rôles.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Roads Magazine / Responsable de la rubrique Culture (sur twitter : @BonhommeVincent) / Web Designer (plus d'info sur : vincentbonhomme.github.io/resume/)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.