263952_backdrop_scale_1280xauto

Chez Roads, « on suit une autre route…» comme le chantait Brassens. Il y a des films qui ont des projections intimes plutôt parisiennes mais heureusement il y a des DVD qui permettent de voir ces films qui méritent le détour.

En vrac et sans ordre de préférence Roads aime chez Euroz, le coffret prestige de BELLADONNA le film culte des années 70 du japonais E.Yamamoto qui a influencé toute l’animation. Sa musique délicieusement kitch de M.Satoh est sortie en vinyle (le coffret offre aussi le cd de la musique).

Carlotta pour la fin de l’année propose des coffrets ultra collector : THE BURBS, du réalisateur déjanté des Gremlins, Joe Dante. Ce film peu connu est un petit chef-d’œuvre hilarant et d’une noirceur cinglante, avec Tom Hanks et Bruce Dern, c’est un portrait au vitriol de l’American way of life ; il y a aussi chez ce distributeur LITTLE BIG MAN le chef-d’ œuvre d’Arhur Pen, avec Dustin Hoffman ainsi que PANIQUE A NEEDLE PARK réalisé par Jerry Schatzberg, le film qui a révélé Al Pacino ; Roads a parlé du coffret Richard Fleisher avec trois films étonnants ; un autre chef d’œuvre est offert pour cette fin d’année est BONJOUR TRISTESSE d’Otto Preminger avec la lumineuse Jean Seberg, d’après le roman de Françoise Sagan, un film de 1958 qui n’a pas pris une ride. Au cinéma on peut encore voir MANILLE un film étonnant de Lino Brocka, il existe en DVD.

Chez Tamasa distribution, un petit chef d’œuvre d’humour à l’italienne de Luigi Zampa, IL VIGILE est toujours à l’affiche et existe aussi en DVD. Le duo Alberto Sordi/Vittorio de Sica nous entraîne dans une histoire qui donne une image d’un pays où les mœurs politiques n’ont guère changées. THE CONSTANT HUSBAND de Sidney Gilliat avec Rex Harrison et la merveilleuse Kay Kendall est en salle le 14 décembre puis en DVD. Cette comédie pétillante est dans la ligne droite de la série « My British Comedies » ; ne pas oublier chez cet éditeur le coffret John Schlesinger avec DARKING, A KIND OF LOVING, et BILLY LIAR.

Pour les déjantés du cerveau, chez Artus  films ils font un travail exceptionnel et offrent tout le cinéma bis, Z, inimaginable ; dernièrement ils ont édité L’ESPION QUI VENAIT DU SURGELE, (deux versions du même film !), le sulfureux LA DERNIERE ORGIE DU IIIème REICH, dans la lignée de Salon Kitty de Tinto Brass,  SAVAGE WEEKEND un gore des années 80 et quelques westerns spaghetti introuvables !

Pour revenir à Carlotta dans le genre Z on peut revoir en DVD la série Midnight Collection avec les films de Frank Henenlotter (BASKET CASE 1,2,3) ou de James Glickenhaus ( THE EXTERMINATOR, BLUE JEAN COP).

Voilà des frissons, des rires et des larmes pour bien finir l’année ou commencer la prochaine qui promet de la scénarii-reality digne de ceux des séries fiction Z !

 

A propos de l'auteur

Réalisateur, journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.