Et Maintenant ?, un film de Joaquim Pinto avec Joaquim Pinto, Nuno Leonel, Jo, Deolinda, Cláudia, Nelson et Rita. Sortie en salle le 19 novembre 2014.

©Rui Gaudêncioall rights reserved contact rgaudi@gmail.com

Le pitch :

Depuis 20 ans Joaquim Pinto vit avec le VIH et l’hépatite C. Exilé dans la campagne de Lisbonne avec son mari Nuno et leurs chiens, Joaquim a décidé d’arrêter toutes ses activités liées au cinéma pour suivre un nouveau protocole. Le Portugal lutte contre la crise et Joachim contre la mort.

L’avis :

Joaquim Pinto a été un ingénieur du son rapidement demandé dans le cinéma portugais et international. Puis en 1995 il devint producteur, entre autres pour La Comédie de Dieu, de João César Monteiro. Mais deux ans plus tard, une autre histoire commence : Joaquim Pinto est malade du sida. Les tournages deviennent trop éprouvants pour lui. Après avoir travaillé avec André Téchiné sur Loin (2001), il décide de s’exiler aux Açores avec son ami Nuno. Il a pris des cours d’agriculture, il y travaille la terre. C’est l’échec consécutif de deux traitements qui l’oblige à revenir au Portugal, pour être soigné plus facilement. Il fait des voyages à Madrid pour ses traitements, il s’installe à la campagne à une heure de Lisbonne, cultive de nouveaux champs. Quand son état de santé se dégrade encore, il entre dans un protocole de soins expérimentaux, extrêmement toxique. Et il commence un film : « Et Maintenant ? ».

Ce film est un journal filmé, une réflexion sur la survie de tous les instants, mais aussi sur l’amour qu’il porte à son mari Nuno – la loi autorisant les mariages de même sexe est passée depuis trois ans au Portugal – à ses chiens, aux arbres qu’il essaye de faire pousser sur une terre aride où les incendies menacent. Tout en racontant sa souffrance, sa résistance, sa vie qui se rétrécie, il parle de cinéma, de sa rencontre avec Raoul Ruiz et d’une jeune militante en RDA au milieu des années 70 nommée Angela Merkel. Comment continuer à croire et à se raccrocher à quelque chose ? Il s’interroge sur la religion, parce que Nuno, ex-leader d’un groupe punk, connaît la bible par cœur et en sort des citations assez rock’n’roll. Il parle des problèmes économique du Portugal qui s’enlise dans la crise et de sa lutte pour sa survie : «  il y a quelque chose d’encore plus triste que la crise, c’est la manière dont les Portugais réagissent. Ils sont sans espoir. Ils ont l’impression qu’ils ne décident de rien, alors ils sont résignés » explique t-il. Mais Joaquim Pinto ne veut pas se résigner. Il poursuit son combat et s’émerveille tous les jours de ce que la vie peut lui offrir. Aujourd’hui un film sur le sida ne paye plus, n’intéresse plus personne, mais lui il fait un journal intime sur sa « non-résignation ». S’il n’a pas encore trouvé le protocole qui lui permettrait de vivre correctement, il a trouvé un antidote contre le renoncement et Nuno est là pour l’aider avec tout l’amour qu’il lui offre sans dire un mot. «  Si je ne l’avais pas rencontré, je ne serais plus là » dit Joaquim en parlant de Nuno, une sorte de force tranquille avec une gueule d’acteur qui crève l’écran.

Après avoir vu ce film on ne peut plus regarder la vie avec nos petits bobos à l’âme de la même façon. Les spectateurs de ce film ne se sont pas trompés et lui ont offert de nombreux prix dans de nombreux pays. Rarement un documentaire aussi dense à reçu autant de récompenses. On ne peut pas passer à côté de celui-ci même s’il est un peu long. Le premier plan nous prévient du tempo de ce livre de bord d’un an de tournage et son esprit. On voit une limace qui traverse à son rythme un champ, le champ de l’écran, au rythme de la vie auquel se rattache Joaquim Pinto. « Et Maintenant ? » est une belle lettre d’amour en forme d’images et de son.

A propos de l'auteur

Réalisateur, journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.