Un film de Tomás Gutiérrez Alea et Juan Carlos Tabío avec Jorge Perugorría, Mirtha Ibarra et Carlos Cruz. Sortie le 17 octobre 2018 (en version restaurée).

 

L’Histoire

Suite au décès de la tante de son épouse, Adolfo trouve l’opportunité de mettre en pratique sa théorie bureaucratique : il accompagnera la défunte à sa dernière demeure. Une folle expédition qui lui fera traverser tout le pays, au rythme entraînant de la célèbre chanson « Guatanamera ». La route sera longue, semée d’embûches et d’incroyables rencontres…

L’Avis

Guatanamera, la fameuse chanson, est le fil rouge du film, les paroles étant changées pour, comme une chanson de geste, raconter l’histoire du film. C’est le dernier film de ce grand réalisateur estampillé pro castriste mais qui a su, à l’instar d’un Buñuel, critiquer le système, l’administration, la corruption de son pays. La débrouillardise est ici considérée comme un art de vivre ! On peut se demander comment Tomas Gutierrez est passé à travers les mailles de la censure ! Le film n’a pas pris une ride et le scénario est totalement d’actualité. L’humour noir est à l’honneur, on rit souvent, même si c’est un rire jaune. Les comédiens, la mise en scène sont très modernes alors que Guatanamera a été tourné en 1996.

Chaque mini scènes sont autant de moments de tendresse, de moments de burlesque dans un pays ou règne un chaos paradoxalement bien construit ! C’est cette schizophrénie étatique qu’arrive à faire sentir le réalisateur de « Fraise et Chocolat » un autre film contestataire bien en avance sur son époque ! Tomas Gutierrez un homme sincère !

A propos de l'auteur

Réalisateur, journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.