Un film de David Robert Mitchell avec Rebecca Green, Laura D.Smith, David Robert Mitchell et David Kaplan. Sortie le 4 février 2015.

123361

Le pitch

Après une expérience sexuelle apparemment anodine, Jay se retrouve confrontée à d’étranges visions et  l’inextricable impression que quelqu’un, ou quelque chose, la suit. Abasourdis, Jay et ses amis doivent trouver une échappatoire à la menace qui semble les rattraper…

L’avis

Ce film sans prétention aux allures de teen movie avec de jolies filles, des adolescents binoclards sympas est une sorte de cauchemar éveillé. Non dans le style Freddy, mais plutôt dans un univers à la Carpenter, Linch avec des clins d’œil  au cinéma classique de fantastique – Jacques Tourneur et la scène de la piscine (La Féline)-.

Dans le film de genre on peut se permettre d’être expérimental et ce qu’ose David Robert Mitchell. Qui suit ? Qui sont ces sortes de Zombies qui lorsque vous avez fait l’amour vous veulent du mal ? Quel rapport existe-il avec le sexe et ces suiveurs ? Tout le film réside dans ces interrogations. Mitchell laisse la porte ouverte à toutes les interprétations. La découverte de la sexualité engendrerait-elle une peur panique chez les adolescents ? Est-ce une métaphore sur sexe et sida ? La première scène du film est glaçante d’effroi, elle donne le ton.  Le film est construit pour distiller de l’angoisse dans un environnement totalement banal d’une petite ville américaine. La caméra est souvent loin des personnages, en mouvement, pour créer un sentiment de malaise. Dans « It Follows » c’est le morbide qui domine plus que l’horreur. Tout cela est fort bien maitrisé par ce jeune réalisateur et la direction d’acteur est exemplaire. Il en ressort à la vison du film une impression de fatalité, une mélancolie, comme si passer à l’acte sexuel entraîne la perte de l’innocence, de l’enfance. Mitchell met en scène ici des angoisses typiquement juvéniles, associées à la sexualité et à un mal être existentiel. La société américaine aurait-elle encore des blocages à ce niveau ? La dernière scène, d’un pessimisme sans issue, est peut-être la réponse.

« It Follows » a reçu le prix du jury de la Critique Internationale et Prix de la Jeunesse Denis-de-Rougemont au Festival International du Film fantastique de Neuchâtel 2014.

A propos de l'auteur

Réalisateur, journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.