EN EXCLUSIVITÉ POUR ROADS MAGAZINE, LA STAR DU PORNO JASMINE ARABIA DÉVOILE TOUT, SANS TABOU. BREF, C’EST L’INTERVIEW « MISE À NU ».

jasmineroadsmagazine.jpg

Jasmine Arabia (Jasmine comme la chanteuse américaine, Arabia par fierté pour tes origines maghrébines) : tu es née le 9 aout 1990 au Maroc. C’est le porno qui t’as fait venir en France ou la France qui t’a fait venir au porno ?

Comment sais-tu comment j’ai choisi mon pseudo ? Oups, ce n’est pas moi qui pose les questions… Je suis bien née le 9 aout 1990 au Maroc, mais ce n’est ni le porno qui m’a fait venir en France, ni l’inverse. En faite le porno s’est imposé à moi un peu comme une évidence: je suis arrivée en France sans diplôme, sans expérience et sans avoir les moyens d’envisager de faire des études. J’avais surtout des rêves plein la tête: j’ai commencé par faire de la photo, de la danse et du strip… Bref à vivre en bougeant mon cul. Par conséquent, le monde du porno ( toujours en quête de nouveaux « visage ») n’a pas tardé à me contacter et j’ai rapidement accepté.

Dans un pays un peu plus conservateur que la France comme le Maroc, aurait-il été possible pour toi de t’épanouir aussi librement que tu le fais actuellement ?

Jamais de la vie! La liberté sexuelle, la liberté d’expression, sa propre liberté, tout ça n’existe pas dans des pays tels que le Maroc, ou en tout cas pour des femmes de mon milieu car comme partout l’élite peut tout s’autoriser (ou presque), même au Maroc.

223519_294331777359387_15270910_nComme quasiment toutes les filles qui font du X, tu as reçu de nombreux messages d’insultes et de menaces. Il semblerait que dans ton cas, tes origines posent véritablement problème à certains « idiots utiles » de l’Islam.  Que réponds-tu à ceux qui t’accusent  de « salir » tes origines en faisant du porno ?

C’est quoi un idiot utile ? Tu veux vraiment savoir ce que je leur réponds ? Je viens d’un pays ou les femmes et les enfants sont à vendre, la pédophilie comme la prostitution constituent une énorme partie du marché du tourisme Marocain: certaines jeunes filles (comme 3 de mes cousines) ont été mariées de forces dés l’age de 16 ans avec un mari qu’elle n’avait pas choisi. Donc qui doit avoir le plus honte ? moi qui vis honnêtement de mes charmes, ou ceux qui tolèrent et organisent ce qui se passe là bas ?… Qui ? J’assume qui je suis et ce que je fais, et je n’ai de leçon à recevoir de personne.

Ta famille est-elle au courant de ton travail dans l’industrie du divertissement pour adultes ?

Ma mère oui, mais ma mère est Berbère, et ma mère a énormément souffert dans sa vie de femme, donc elle s’est toujours battue pour que ses filles aient le choix de leur vie. Bien sûr, elle aurait préféré me voir devenir avocate ou institutrice, mais son bonheur est de me savoir libre et heureuse…

Ça fait deux ans déjà que tu exerces le métier d’actrice X mais à 22 ans seulement, tu as encore la vie devant toi. Comptes-tu faire du X une véritable vocation ou, au contraire, simplement te servir de ta notoriété acquise grâce à tes films pour te reconvertir dans un autre domaine ?

Il est encore bien trop tôt pour que je me prononce là dessus, et ma petite expérience de la vie m’a appris à ne pas faire de projets à trop long terme… Mais pour l’heure, j’aime ce que je fais, je débute depuis peu ( oui oui il y en a qui débutent depuis longtemps !) dans la réalisation et j’adore ça. Donc s’il s’avère que je parvienne à maitriser cet art, j’espère pouvoir poursuivre longtemps dans ce domaine, car c’est extraordinaire d’écrire et de réaliser ses propres histoires et fantasmes. Mais si cela ne fonctionne pas dans le domaine de la réalisation, j’aviserai à ce moment là, mais je doute pouvoir dire que j’userai de ma « notoriété » pour faire autre chose, c’est chimère: seule Brigitte Lahaye est parvenue à cela et aucune autre, le cas Clara Morgane est encore autre chose, bref, tu m’as comprise, nan?

Ta première fois avec une fille, c’était avec une mexicaine un été à Saint Tropez. Depuis, as-tu pris goût aux femmes ?

Si tu avais vu cette fille… je souille encore ma culotte en y pensent, et oui je suis de plus en plus attirée par les femmes, mais surtout par les belles femmes.

Plusieurs célèbres actrices françaises qui sont encore en activité s‘accordent à dire que le X en France, c’était mieux avant. Partages-tu leur avis ?

Je ne peux répondre…. je n’étais pas là avant…. Mais ma grand mère me disait aussi que c’était mieux avant, tout le monde dit que tout était mieux avant, mais maintenant c’est comme ça! Ce qui est rassurant c’est que demain (si la logique se répète) ce sera pire !

 Est-il indispensable de s’exporter à l’étranger pour vivre du porno actuellement ?

Non, et ceux qui prétendent le contraire mentent, car même celles qui s’exportent sont contraintes d’avoir des activités autres, comme les webcams, les salons, les shows en boites, l’escorting, ou bien de passer de l’autre côté de la cam et monter sa propre boite de prod’. Cela me rappelle une célèbre phrase de Partouche  » tu veux gagner de l’argent au casino ? alors achète toi un casino ». Seules quelques rares actrices aux US vivent très correctement des tournages uniquement.

Si tu pouvais revenir en arrière dans ta carrière, que referais-tu ? Et que ne referais-tu pas ?

Si je pouvais revenir en arrière dans ma carrière je referais confiance en des gens tels que John B Root et Olivier Lesein et ce que je ne referais pas ? Réussir en une seule prise mes scènes avec Nikita Bellucci.

La question épitaphe. Le jour où tu vas mourir, que veux-tu qu’on marque sur ta tombe ?

« J’ai déjà eu le mérite d’arriver jusque là »

Une réponse

  1. Robert

    Une pauvre fille immature et dévergondée, sans relief et sans prestance, qui ne parle que de ses petits plaisirs comme si ces derniers devaient concerner l’humanité toute entière, sans doute manipulée par certains arrivistes du milieu pornographique, et qui pour compléter ce tableau morbide vient de se faire jeter en prison pour viols sur mineures : voici la Marianne des médias de France, le symbole de la Liberté et de la Volonté créatrice de tous les succès, la pourfendeuse de l’obscurantisme religieux… Pathétique et barbant, ce genre de personnage qui impressionnait le quidam en 1968 par sa seule vulgarité comme étandard donnerait aujourd’hui l’envie de… dormir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.