Kim Dotcom, Le fondateur de Megaupload, a posté jeudi sur son compte Twitter un lien indiquant le nom de sa future plate-forme de partage de fichiers, me.ga. Le successeur de Megaupload devrait « révolutionner le monde. »


« Le 20 janvier ce bouton changera le monde », annonce désormais la page d’accueil du site. Cette nouvelle information confirme ainsi la date de lancement que Kim Dotcom avait donnée vendredi dernier.

La nouvelle plateforme proposera un service de partage de fichiers cryptés et rendra donc à nouveau possible le partage internet de fichiers. Hasard ou pas, me.ga sera donc lancé un an jour pour jour après l’arrestation de Kim Dotcom par le FBI à Auckland en Nouvelle-Zélande. Le fondateur de Megaupload a déclaré qu’une conférence de presse sera organisée le jour même de l’ouverture officielle du site.

Arrêté le 20 janvier dernier, Kim Dotcom avait été remis en liberté sous caution en février. La justice américaine avait fait fermer le site de partage de fichiers Megaupload, accusant son créateur « d’extorsion de fonds et de blanchiment d’argent en facilitant le piratage massif d’oeuvres -films, musique etc.- protégées par les droits d’auteur. »

Pour rappel Megaupload était l’un des sites de partage de fichiers les plus importants au monde. Avec plus de 150 millions d’inscrits et environ 50 millions de téléchargements par jour, le site et ses filiales étaient devenus les références en matière de téléchargement et de streaming. Selon un document de la justice américaine, Kim Dotcom avait gagné 42 millions de dollars (32,5 millions d’euros) rien qu’en 2011 grâce au succès de Megaupload.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.