Le PSG a décidé de faire durer le suspens. Réduit à dix après l’expulsion plus que contestable de Thiago Silva, les Parisiens ont dû se contenter du match nul face à Valenciennes (1-1). Une contre-performance qui laisse l’OM – vainqueur de Bastia – à sept point du PSG. Le titre attendra.

PSG-Valenciennes, Thiago Silva

Le triomphe devait être modeste, mais la victoire n’en était pas moins essentielle. En s’imposant au Parc des Princes face à Valenciennes, le PSG s’assurait un titre de champion qui lui échappe depuis dix-neuf ans. Il n’en a rien été. La faute à un arbitrage désastreux ? Sans doute. A une performance indigeste des Parisiens ? Assurément. Malgré l’absence de Verrati, Sirigu et dans une moindre mesure de Beckham, le onze parisien a fière allure. En face, Valenciennes apparaît comme le sparring-partner idéal. Mais comme trop souvent cette saison face aux petites écuries, le PSG la joue petit bras. Un manque de sérieux inexplicable au vu de l’enjeu de la partie. Timides pour ne pas dire amorphes, les joueurs de la capitale vont se faire surprendre par des Nordistes conquérants. Danic, profite d’une perte de balle de Jérémy Menez au milieu pour conclure une contre-attaque (17e). Sur l’action précédente, Ibrahimovic, symbolise toute la nonchalance parisienne, en tentant une aile de pigeon improbable face au but vide…

Shérif Castro

Alors qu’un soupcon de révolte commence à pointer le bout de son nez, l’arbitre décide alors de faire son entrée en scène. Mécontent d’une décision arbitrale – suite à une faute non sifflé sur Pastore – Thiago Silva pose sa main sur l’homme en jaune. Mr Castro dégaine aussitôt le rouge. Invraisemblable… Un manque de psychologie et de discernement qui pose une nouvelle fois sur la table, la question du niveau du corps arbitral français. Revenu à la pause avec d’autres intentions, les Parisiens vont longtemps buté sur un Penneteau décisif, avant de trouver la faille grâce à une tête rageuse d’Alex (83e). Un but salvateur qui assure au Paris Saint-Germain l’essentiel. A défaut d’avoir fait un grand pas vers le titre, les joueurs de la capitale conservent leur conséquente avance sur l’OM (7pts) avant le périlleux déplacement à Lyon la semaine prochaine. Quoi qui l’en soit – sauf cataclysme – le PSG sera bel et bien champion de France pour la troisième fois de son histoire.  Mais pour ne pas déroger à la règle, il le sera dans la souffrance.

Le résumé du match

Marseille s’est imposé de son côté face à Bastia (2-1). Une victoire qui assure à l’OM sa participation à la prochaine Ligue des champions.

Nice et Lyon vainqueurs respectivement de Rennes (3-0) et Nancy (3-0) vont se battre pour la troisième place. Un beau duel en perspective, d’autant que les deux clubs s’affronteront au Stade du Ray lors de la 37ème journée.

 

 

 

A propos de l'auteur

Journaliste Sportif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.