Si l’on se fie à Google Maps, Marine Le Pen serait désormais « président de la République ».

Marine Le pen Conseil Constitutionnel Google Maps

Google sait tout, ou presque. Mais, il arrive que le moteur de recherche affiche de grosses bêtises. Aujourd’hui, mardi 21 octobre 2014, le résultat de la recherche « Conseil Constitutionnel » dans le moteur de recherche Google Maps affichait bien une carte situant l’emplacement – 2 rue de Montpensier, à Paris – du lieu où siègent « les 9 Sages ». Seulement, un troll internaute  étrangement intentionné a rajouté la mention « président de la République Marine Le Pen » au « curseur » désignant le Conseil Constitutionnel. Il s’agit très probablement d’une plaisanterie de mauvais goût qu’il serait souhaitable de rapidement rectifier. Même si Marine Le Pen pense que « s’ils (le PS et l’UMP) sont contraints de faire un front soi-disant républicain pour faire battre le FN, ça veut donc bien dire que seuls ils ne peuvent pas le faire battre, et que donc le FN est d’ores et déjà le premier parti de France« , la probabilité de voir la meneuse du Rassemblement bleu Marine remporter la prochaine élection présidentielle en 2017 reste très faible. Comme le disait son père, Jean-Marie Le Pen, dans le documentaire « Adieu Le Pen » réalisé par Serge Moati et diffusé sur France 2: « Marine est déjà amarinée (…). Elle a déjà quelques milles derrière elle. » Amarinée au point d’être capable de diriger la France ? Probablement pas… Comme le rappelait Lorrain de Saint-Affrique dans une interview accordée à Roads il y a quelques années : « Que Marine Le Pen puisse déclencher la Saint Barthélémy, c’est possible. Qu’elle soit devenue Catherine de Medicis en quinze ans, je le crois moins », ou Jean-Claude Martinez, l’ancien vice-président du Front National : « Elle est du même niveau que Nadine Morano ou Rachida Dati. Elle n’était pas si différente des autres jeunes ; elle écrit en phonétique, ses devoirs étaient dramatiques. »


« Marine est déjà amarinée »: quand Le Pen… par LeHuffPost

Mise à jour : « président de la République » et « Marine Le Pen » sont les termes les plus associés à la recherche « conseil constitutionnel » sur Google. Ce n’est pas un champ modifiable, mais la résultante des recherches les plus fréquemment effectuées sur le moteur de recherche. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.