Le Trésor public a adressé une lettre à un contribuable mort il y a quelques mois. Le cimetière et le numéro de la tombe où il repose étaient précisés sur l’enveloppe.

Fisc

Il y a de quoi se retourner dans sa tombe. Fin avril, le Trésor public avait envoyé une lettre à un contribuable du village d’Autheuil dans l’Orne. Seul hic, cette dernière était revenue à l’expéditeur pour cause du décès du destinataire, indique Ouest France.

Pas de quoi refroidir l’administration fiscale qui a décidé de poursuivre le pauvre homme jusque dans sa dernière demeure, en y envoyant, samedi 4 mai, un courrier de rappel. Sur l’enveloppe, l’ancienne adresse de la personne décédée a été rayée et remplacée par « cimetière d’Autheuil – tombe 19 – 61 190 Autheuil ».

Étonné par le libellé de cette lettre, le facteur, au lieu de la glisser entre deux pots de chrysanthèmes, a préféré la remettre au maire du village. Cette dernière recherche d’ailleurs activement les descendants du défunt. Qui d’elle où du fisc les pincera en premier ? Les paris restent ouverts.

Bientôt un impôt « sur les revenants »?

A propos de l'auteur

Une réponse

  1. Jaquito

    Il faut se souvenir qu’à l’époque, l’Etat avait montré son mécontentement face à cette chanson et à la popularité des Inconnus… qui disait trop de vérités…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.