A deux pas de la Manufacture des Gobelins à Paris, un nouveau lieu culturel pour les amoureux du cinéma va ouvrir ses portes le 10 septembre prochain : La Fondation Jérôme Seydoux – Pathé. On y est allé faire un tour. On vous raconte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Derrière la magnifique façade sculptée par Auguste Rodin pour l’ancien Théâtre des Gobelins, Renzo Piano a imaginé un chef d’œuvre architectural pour accueillir les archives de la fondation. Ce lieu a pour vocation de recevoir un public amoureux du patrimoine cinématographique. C’est aussi un centre de recherche de documentation ainsi qu’un espace réservé aux ateliers pédagogiques. On peut y découvrir un panorama complet de 200 appareils cinématographiques qui retrace l’évolution de la technique cinématographique ainsi que des documents rares. Des petits films sur tablettes numériques sont très bien réalisés pour expliquer 120 ans d’évolution technique du cinéma. Dans une salle de projection, tous les jours, des films seront projetés en 35 mm permettant de découvrir les chefs-d’œuvre du cinéma muet. Des expositions temporaires seront aussi présentées sur deux niveaux. Un lieu unique au monde, accessible à tous, qui démontre encore une fois que Paris est encore la capitale du cinéma. Cocorico !

Adresse : 73 Avenue des Gobelins, 75013 Paris. La programmation peut-être obtenue sur le site de la fondation www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com. En attendant, pour le mois de septembre le programme est le suivant :

Du Mercredi 10 au Mardi 16 Septembre 2014

 « Les Enchanteurs » : Ferdinand Zecca, Segundo de Chomon et Gaston Velle,  trois pionniers du cinéma primitif Pathé qui ont enchanté les images avec de nouvelles techniques de coloriage. Magiciens des cauchemars et des rêves, ils font apparaitre et disparaître des personnes et des objets dans des récits extravagants, magiques ou poétiques (2 programmes).

Du Mercredi 17 au Mardi 23 Septembre 2014

 « Les Comiques » : Boireau, Little Morritz, Nick Winter, Rigadin, Jobard puis Max Linder…. toute une gamme de personnages et d’histoires différentes pour provoquer le rire (3 programmes).

 Du Mercredi 24 Septembre au Mardi 7 octobre 2014

 « Le Cinema Forain » : ces petits bijoux comiques ou dramatiques ont émerveillé le public populaire du début du XXème siècle. Ces films courts proviennent pour la plupart du Fonds Morieux, patrimoine considérable  d’un cinématographe ambulant, acquis en 2006 par la fondation Jérôme Seydoux – Pathé.

A propos de l'auteur

Réalisateur, journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.