Après Rencontremonchien.com, Amours-bio.com ou encore Marmitelove, Prisonmatch est le nouveau site de rencontres tendance. Fondé par des suédois, il aide les détenus à trouver leur âme sœur.

Prison love

Pas facile de rencontrer sa moitié lorsque l’on est derrière les barreaux. En Suède, le site de rencontres Prisonmatch a résolu le problème. Il permet aux femmes seules de rentrer en contact avec des prisonniers et plus si affinités.

L’adhésion est gratuite pour les personnes extérieures à la prison et tous les détenus peuvent s’inscrire après s’être acquitté des 200 euros de frais d’inscription. Seuls les « violeurs et les pédophiles » ne peuvent pas tenter leur chance.

Même les meurtriers sont acceptés. Par contre, le site décline toute responsabilité si la relation tourne mal. Comme Valbona Demiri, sa créatrice l’explique, « Nos membres ont tous plus de 18 ans si l’on choisit de contacter un meurtrier c’est son propre choix ». Les membres du site s’engagent juste à jouer les intermédiaires entre les amoureux transi, si le détenu n’a pas accès à internet.

Un concept surprenant, mais qui ne fait pas sourire tout le monde. Un professeur en criminologie interviewé par le journal Göterbord-Posten, a émis quelques doutes quant à l’intérêt de ce genre de site pour les personnes en liberté. « Ce ne sont pas exactement des Justin Bieber qui sont incarcérés », constate-t-il. Une critique qui ne touche pas Valbona Demiri, puisqu’après tout, à l’air libre ou derrière les barreaux, « nous cherchons tous désespérément l’amour ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.