Devant la volonté affichée de Carlo Ancelotti de quitter le PSG cet été, le club de la capitale planche déjà sur son successeur. Tour d’horizon des pistes probables ou non.

Rafa-Benitez

Rafael Benitez

Peut-être pas le choix le plus glamour mais sans conteste le plus judicieux. Rafael Benitez n’est autre que l’un des meilleurs techniciens à ce jour… sur le marché. Seul entraîneur à avoir remporté les trois coupes européennes (la C1 avec Liverpool, la coupe UEFA avec Valence et l’Europa League avec Chelsea), l’ancien coach de Liverpool n’a plus rien à prouver. L’Espagnol souffre pourtant d’un manque de reconnaissance assez inexplicable. Discret, l’homme l’est sûrement. Aux antipodes d’un José Mourinho, Benitez ne demeure pas moins aussi fin tacticien que le Mou. Avec l’ancien manager de l’Inter, Paris ferait appel à une véritable machine à gagner. Habitué aux contextes hostiles – à son arrivé à l’Inter – et surtout à Chelsea en novembre dernier avec un statut d’intérimaire, Rafa a toujours su faire taire ses détracteurs en apportant la plus belle des réponses. Des titres. Le choix numéro UN c’est lui.

Fabio Capello

Un italien pour en remplacer un autre. L’idée semble appropriée surtout quand le nouveau venu répond au doux nom de Fabio Capello. L’ancien entraîneur du Real Madrid, de la Roma et de la Juventus n’est plus à présenter. Les Qataris veulent un grand nom. Avec Capello, la mission serait réussie. Selon un sondage de l’Equipe, le technicien italien est même le choix numéro un des internautes pour remplacer Ancelotti. Seul problème, Fabio Capello est actuellement sélectionneur de la Russie. Le PSG a d’ores et déjà fait savoir qu’il serait disposé à le laisser aller à la Coupe du monde 2014 si les Russes se qualifient. Reste à savoir si cela suffira à convaincre Don Fabio.

Roberto Mancini

Contrairement à Fabio Capello, Roberto Mancini n’a pas de soucis contractuels, pour la simple et bonne raison qu’il vient de se faire licencier par Manchester City. Défait de son titre de champion d’Angleterre par le voisin United, éliminé pour la seconde année consécutive en poules de C1, et battu en finale de la Cup. Voilà le triste bilan de la troisième année de Mancini chez les Citizens. Un constat  bien évidemment insuffisant pour remettre en cause les qualités du manager mais révélateur de l’incapacité chronique de Mancini à gérer un groupe rempli de fortes têtes (Tevez, Balotelli, Nasri). S’ajoute à cela, la volonté ou non de ce dernier à travailler – de nouveau – avec des dirigeants du Golfe en cas d’arrivée à Paris. Pour noircir un tableau qui l’est déjà, Mancini n’a jamais réussi à faire mieux qu’un quart de finale en coupe d’Europe, et ce avec la Lazio, l’Inter et Manchester City. Un problème de taille lorsque on se souvient de la punchline de Léonardo : « Le PSG a été bâti pour l’Europe ».

Walter Mazzarri

Dans la longue liste des probables successeurs de Mister Carlo, son nom est étonnamment absent. Pourtant Walter Mazzarri est tout sauf un novice. De l’autre côté des Alpes, il est même devenu l’un des coachs les plus respectés de Serie A. Dimanche dernier – et après quatre années de bons et loyaux services – Mazzarri a joué son dernier match à la tête du Napoli. Quatre années durant lesquelles, il a permis à Naples de retrouver de sa superbe. Sous son ère, l’ancien club de Maradona a toujours terminé dans les places européennes (deux qualifs pour la C1, deux qualif pour la C3). Et a surtout réussi l’exploit de remporter la Coupe d’Italie face à l’ennemi, la Juve. Un premier titre depuis 21 ans. Mais Mazzarri, c’est aussi un style, une philosophie de jeu. Pragmatique, et excellent meneur d’hommes, l’ancien coach de la Samp a la grinta et la culture de la gagne dans ses gènes. Un magicien des temps modernes. Reste à savoir si les Qataris prendront le pari de faire confiance à un technicien manquant de notoriété. Et de savoir si ce dernier aura les épaules solides pour gérer la pression qui incombe au PSG.

Sont aussi cités pour remplacer Ancelotti : Leonardo, Laurent Blanc, Luciano Spalletti, Michael Laudrup, Franck Rijkaard…

A propos de l'auteur

Journaliste Sportif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.