Ce sera peut-être l’indispensable de l’été. Pour lutter contre le harcèlement de rue, les Chinois ont inventé un accessoire redoutable : le collant poilu. Une solution efficace mais un poil trop radicale en période estivale.

PC

Sifflements intempestifs, mains baladeuses, tactiques de drague douteuses… Se promener dans la rue ou dans les transports en commun peut vite devenir un parcours du combattant pour la gent féminine. Pour lutter contre ces « dragueurs relous », certaines chinoises auraient décidé de ne plus sortir sans porter des collants poilus. Pour le site Aujourd’hui le monde, cet accessoire d’un nouveau genre serait une bonne manière d’« éviter de se faire reluquer les jambes par des pervers ».

Sur Weibo, le Twitter chinois, des femmes se sont massivement mises à poster des photos de leurs gambettes affublées de ce fameux collant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.