Un film de Paddy Breathnach avec Sarah Greene, Moe Dunford, Ellie O’Halloran, Ruby Dunne, DarraghMcKenzie, Molly McCann. Sortie le 13 mars 2019.

 

L’HISTOIRE

Rosie Davis et son mari forment avec leurs quatre jeunes enfants une famille modeste mais heureuse. Le jour où leur propriétaire décide de vendre leur maison, leur vie bascule dans la précarité. Trouver une chambre à Dublin, même pour une nuit, est un défi quotidien. Les parents affrontent cette épreuve avec courage en tentant de préserver leurs enfants.

L’AVIS

En lisant l’histoire de ce film on sait que nous ne sommes pas dans une comédie et que l’on va vibrer pendant 86 minutes (enfin un film à dimension respectable) avec cette famille à la recherche d’un toit.  Mais le talent de Paddy Breathnach est de ne pas tomber dans le misérabilisme. Il raconte une histoire de famille menée avec une énergie sans pareil par Rosie Davis alias Sarah Greene. L’actrice est stupéfiante dans ce rôle de mère courage qui fait tout pour chercher un toit, préserver sa famille et lui offrir tout son amour. On est dans la veine d’un Ken Loach plutôt que dans celle des Frères Dardenne.

L’Irlande qui fait rêver par ses paysages, son accueil chaleureux – voir la publicité en ce moment sur les chaînes de télévision qui « vise le cœur de ses visiteurs », basée sur le rythme cardiaque, à la cadence de nos émotions – oublie de nous raconter cette histoire de SDF, de ces gens simples, qui ont du travail, sorte de gilets jaunes à l’irlandaise, qui n’ont pas de toit pour se loger. L’Irlande a une croissance retrouvée mais avec une vraie crise de logement et des prix de location exorbitant !  Ce que raconte ce film c’est moi Rosie Davis qui cherche un toit,  c’est mon regard, sans faille, positif, filmé avec maestria par Cathal Watters dans ma voiture qui est le cocon de ma famille. Il faudrait féliciter tous les acteurs – Moe Dunford, le mari de Rosie, a peu de scène dans le film mais très présent à l’écran, on se souvient de lui dans « Game of Thrones », « Vikings » –  ce directeur de la photo, le réalisateur, pour l’excellence de « Rosie Davis ».

Paddy Breathnach est un réalisateur irlandais étonnant ! On lui doit un de ses derniers films détonants,  « Viva » sur un homosexuel cubain qui rêve de devenir the Queen of La Havane ; il a touché tous les genres, du film d’horreur au drame en passant par la comédie avec talent. Ici c’est un vrai pamphlet qu’il envoie à la gueule de son pays et qui fait battre nos cœurs au rythme de celui de Rosie Davis !

« Cœur d’acier
Et têtes qui ne s’abaissent pas
Jurant de ne jamais être brisés
Nous combattrons jusqu’à ce que
Nous ne puissions plus combattre 
»

Irland’s Call, c’est ce que chantent les Irlandais pour les matchs de rugby, c’est aussi le chant de Rosie Davis ! 

On ne peut pas passer à côté de ce film important qui nous éclaire sur ce si beau pays !

A propos de l'auteur

Réalisateur, journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.