Encore un scandale pour la presse américaine. Mardi dernier, le célèbre quotidien The New York Post  a eu la « brillante » idée de publier en « Une » la photo d’un homme sur le point de se faire percuter par un métro.

La scène se déroule dans une station de métro proche de Manhattan, à New York. Après une altercation avec un « hobbo » (SDF), un homme qui se trouvait sur le bord du quai s’est malheureusement fait happer par une rame de métro. Au moment de drame, personne ne lui viendra en aide.

Le suspect âgé d’une trentaine d’années aurait été appréhendé par la police dans une rue à proximité de la station.

Mais ce qui a surtout choqué les new-yorkais, c’est la parution en « une » de la photo de l’accident. Il s’avère qu’un pigiste du New York Post se trouvait sur les lieux au moment où l’homme est tombé sur les rails. Son nom, Umar Abbasi. Ce dernier aurait mitraillé la scène afin d’ « avertir le conducteur » de la présence de l’homme sur la voie: « Je me suis mis à courir, espérant que le conducteur verrait mon flash », a expliqué le journaliste.

Bien entendu, le célèbre quotidien ne s’est pas retenu de publier les photos de l’homme accroché au quai, qui regarde la mort arriver. Le « Post » écrit en titre : « Condamné » et « Poussé sur la voie, cet homme va mourir »… La grande classe déontologique.

A propos de l'auteur

Analyste musical

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.