A l’occasion de la sortie de son dernier album «Soliloque», le guitariste Sébastien Llinares a offert un superbe concert à l’École Normale Supérieure de Musique de Paris.

crédit : J.B. MILLOT

crédit : J.B. MILLOT

En compagnie du guitariste Nicolas Lestoquoy, de la violoncelliste Maitane Sébastian, de la soprano Elise Chauvin, il a interprété des œuvres d’Henri Sauguet, Pierre Wissmer, Francis Poulenc, Éric Pénicaud, Dominique Preschez et une transcription subtile qu’il a écrite des trois fameuses « Gnossiennes » d’Eric Satie. Sébastien Llinares, d’origine espagnole, est né en 1978 à Toulouse. Après une formation classique, des études de musicologie et de jazz, il est remarqué à l’Académie Internationale de Musique de Cagliari (Sardaigne) où il obtient une bourse d’étude lui permettant d’intégrer la classe de Rafael Andia à l’École Normale Supérieure de Musique de Paris. En soliste, il se produit régulièrement en récital en France et à l’étranger. En compagnie du guitariste Nicolas Lestoquoy, il crée le Duo Mélisande avec lequel il joue notamment une adaptation pour deux guitares des célèbres Variations Goldberg de Bach. Passionné par l’écriture, il compose ou transcrit des pièces inédites pour son instrument qu’il crée en France et en Europe à l’occasion de concerts, de performances ou d’installations sonores. Il intervient pour la Fondation Cartier pour l’art contemporain, La Cité de la Musique à Paris, le Théâtre Garonne, les festivals Printemps de septembre et Siestes électroniques à Toulouse, le Lieu Unique à Nantes et les festivals belges City Sonics et Empreintes Numériques. Outre ses concerts, il enseigne au Conservatoire Eric Satie du 7e arrondissement de Paris et tient également une classe au Conservatoire International de Musique de Paris.

Sebastien a une technique à toute épreuve, un son assez impressionnant. Le duo qu’il forma avec Nicolas Lestoquoy en interprétant « Rittrato del Poeta » ou « Prestilagoyana » de Pierre Wissmer, compositeur contemporain, était un bel exemple de cette fluidité dans son jeu. Sébastien Llinares est à placer parmi les grands interprètes du moment. On peut trouver trois disques qu’il a enregistrés : « Soliloque » – consacré à la musique française du 20e siècle – « Variations Goldberg » de Jean Sébastien Bach – transcription pour deux guitares avec Nicolas Lestoquoy – « Œuvres pour Guitare Solo » de Joaquin Turina (disque Paraty distribué par Harmonia Mundi). Avec Sébastien Llinarès, le renouveau de la guitare classique est en marche.

Pour plus d’info : Sebastien llinarès.com

A propos de l'auteur

Réalisateur, journaliste

5 Réponses

Laisser une réponse à Soliloque dans la presse | Duo Mélisande Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.