Triste histoire en Autriche. A Graz, les fonctionnaires d’un crématorium  ont accusé une femme de plus de 200 kilos d’être à l’origine d’un incendie.

Pour les experts, la quantité de graisse présente dans le corps de la femme était si importante qu’elle aurait déclenché une surchauffe du système de filtration, entraînant du coup, l’incendie. Les pompiers ont du intervenir pour éteindre le feu qui s’est rapidement propagé dans l’enceinte de l’établissement. L’incendie a été maîtrisé sans difficulté mais les dégâts sont considérables.

L’histoire  fait polémique en Autriche et lance un débat concernant une limitation du poids des personnes incinérées. De ce fait, l’Etat pourrait mettre en place des centres de crémations adaptés aux personnes en sur-poids pour d’éviter ce genre d’accident. De nos jours, le nombre de personnes obèses n’a jamais été aussi élevé certains pays se sont adapter en conséquence, comme la Suisse et le Royaume-Uni qui disposent déjà d’installations similaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.