Yamina Benguigui était l’invitée politique de l’émission Public Sénat ce lundi. Selon la ministre de la francophonie, il règne à l’Assemblée nationale un « machisme ambiant » : « vous avez l’impression d’être toute nue et que c’est graveleux », a-t-elle affirmé après avoir été huée par l’opposition mercredi 13 février. Alors, les députés de droite sont-ils des porcs?

Yamina-Benguigui-deplacement-kinshasa

« Le changement, c’est maintenant » martelé François Hollande il y a encore quelques. Pourtant, il semble que les choses fondamentales n’ont toujours pas changé. La politique est une activité masculine, et les députés de droite ont l’air décidé à faire respecter cette tradition. Résultat, la ministre a été choquée par l’accueil que lui avaient réservés ses congénères droitiers. « On ne peut pas prendre le micro et les insulter de la même manière, ce n’est pas possible. (…) François Hollande a installé la parité, ça, c’est formidable, mais faire bouger les préjugés maintenant, c’est une autre chose », a déclaré Mme Benguigui, la femme aux globes de cristal.

Pour Valérie Pécresse Yamina Benguigui a simplement été victime d’un bizutage en bonne et due forme: « Ca c’est un grand classique, ça s’appelle le bizutage, et c’est toujours beaucoup plus fort chez les femmes, je suis désolée, je suis féministe. »

Selon elle, « le problème des femmes c’est qu’on n’a pas une voix qui porte. Et dans l’hémicycle, ils font une espèce de couverture sonore qui est extrêmement intimidante quand on prend la parole la première fois. « 

 Sinon, selon la ministre, il faut « se dire que définitivement, la langue française s’est débarrassée des oripeaux du colonialisme. (…) On doit pouvoir avoir (…) une francophonie solidaire et égalitaire, (…) économique et culturelle (…) sur une Afrique que l’on donnait moribonde. (…)  En ce qui concerne la Chine et les Etats-Unis, il faut savoir que ces pays seront bloqués dans l’espace francophone par la langue. Les Chinois ont monté des instituts Confucius, ça ne marche pas. On ne peut pas prendre que les marchés et ne pas faire évoluer les populations. La France a donc une carte à jouer. »

Bref, comme disait Patrick Timsit: « Les féministes travaillent, picolent, conduisent comme des mecs et après elles s’étonnent qu’on les encule. »


Yamina Benguigui bizutée par la droite à l… par LeLab_E1

Une réponse

  1. Ellis_Bell

    En regardant la vidéo on comprend qu’elle a été huée tout simplement parce qu’elle est nulle. Il a bon dos le machisme !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.